• Livre et écriture,

Surmonter un problème avec les jeux de hasard et d'argent

Lucia Romo et Mohamed-Ali Gorsane

Publié le 13 octobre 2016 Mis à jour le 13 octobre 2016

Edition Dunod

Qu'on l'appelle jeu excessif, pathologique ou problématique, la perte de contrôle et les dégâts concernant les jeux de hasard et d'argent ne cessent d'inquiéter, à la fois pour les conséquences familiales, sociales, médicales, psychologiques et financières de ce trouble, ainsi que pour sa prévalence non négligeable.

Selon le Baromètre Santé 2010, on évalue à 1,3 % la prévalence sur l'année des joueurs problématiques dans la population générale française. Dans d'autres pays, ces prévalences peuvent dépasser les 5 % de la population. Néanmoins dans les études réalisées dans les lieux de jeu (cafés PMU et FDJ), les casinos ou sur les sites de jeu en ligne, la prévalence de jeux problématiques est bien plus élevée.

En l'absence de pharmacothérapies officiellement recommandées et devant l'efficacité limitée des mesures d'auto-exclusion, la psychothérapie représente le principal recours pour les personnes en difficulté avec les jeux. De toutes les formes de psychothérapies, les thérapies cognitives et comportementales sont les plus étudiées.

Néanmoins, seulement 7 % à 10 % des joueurs pathologiques cherchent à se faire soigner. Ceci pourrait être expliqué par l'existence de barrières à l'accès aux soins, telles que l'absence de prise de conscience que ceci puisse être un trouble qui se soigne, la volonté de se traiter tout seul, la honte, l'embarras, etc. De plus, les joueurs ayant des problèmes de jeu moins sévères semblent moins à même de demander de l'aide et préfèrent s'en sortir seuls. Face à ces faibles taux de recours aux soins, les interventions d'auto-aide trouvent tout leur intérêt.

Nous nous proposons dans cet ouvrage d'élaborer un manuel d'auto-aide centré sur des techniques cognitives et comportementales et sur l'approche motivationnelle. Cet ouvrage inclut aussi un autre volet d'information sur le jeu problématique, ses symptômes, ses complications et les différents moyens dont on dispose pour en sortir. Il aborde également les problèmes que l'entourage de joueurs peut rencontrer, en apportant des réponses et des conseils.

Le livre donne aussi des informations sur les habitudes de jeux de hasard et d'argent chez des adolescents ainsi que chez des personnes âgées. Deux groupes d'âges qui présentent des spécificités dans ce type de problème et qui nécessitent des prises en charge adaptées.

L'ouvrage aborde également les traitements médicamenteux, les sites de prise en charge sur Internet et les groupes d'entraide.

Ce manuel est destiné en premier lieu aux joueurs en difficulté, qu'ils soient ou non en soins, et à leur entourage. Il peut aussi servir de document d'appoint aux thérapeutes lorsqu'ils en éprouvent le besoin dans certaines prises en charges de joueurs.

Lucia Romo
Mohamed-Ali Gorsane
 

Présentation de l'éditeur

Parce que la perte de contrôle dans la pratique des jeux de hasard et d’argent provoque des dégâts d’ordre familial, social, médical, psychologique et financier, il était nécessaire de proposer un guide pour aider chacun à surmonter son problème et sortir de cette dépendance.
Ce manuel d’auto-aide, centré sur des techniques cognitives et comportementales et sur l’approche motivationnelle, présente tout ce que l’on doit savoir sur le jeu problématique, ses symptômes, ses complications et les différents moyens mis à disposition pour en sortir. Il informe également sur les traitements médicamenteux, les sites de prise en charge sur Internet et les groupes d’entraide. Divers outils – des questionnaires et registres pour faire le point, des exercices à réaliser au quotidien, des conseils, des exemples – vont permettre au joueur compulsif de réguler les excès afin de ne plus avoir à en souffrir.
Ce guide concerne aussi l’entourage qui y trouvera les réponses aux questions qu’il se pose et les conseils pour avoir la « juste attitude ».

Enregistrer

Mis à jour le 13 octobre 2016