• Livre et écriture,

Homosexualités et familles

Coordonné par Régine Scelles

Publié le 12 octobre 2016 Mis à jour le 12 octobre 2016

Revue Dialogue (édition érès) - Numéro 203

La rencontre de la famille et de l’homosexualité peut provoquer le rejet de celui qui fait son coming out ou permettre à la famille de réaménager ses liens. Parce qu’elle interroge la sexualité et l’ordre familial et qu’elle met en question la succession des générations, l’homosexualité se trouve à l’articulation de l’individu, du couple, du groupe. Pour Freud, l’homosexualité n’est ni un vice, ni un avilissement, ni une maladie. Il découvre une bisexualité psychique à l’œuvre en chacun, affirme que la pulsion cherche la satisfaction, que le choix d’objet méconnaît la différence anatomique, que seul le renoncement imposé par la culture conduit au refoulement des pulsions. Dans son retour à Freud, Lacan montre que le désir ne procède pas d’une fonction biologique, mais qu’il est l’effet de la structure du langage. Ce numéro se propose d’interroger l’homosexualité et la façon dont elle vient rencontrer la famille.
Enregistrer

Mis à jour le 12 octobre 2016